Simha Arom

Simha Arom, né le 16 août 1930 à Düsseldorf en Allemagne, corniste de formation et musicologue, est un ethnomusicologue franco-israélien. Dans les années 1960, envoyé par le gouvernement israélien pour créer une fanfare en République centrafricaine, il est fasciné par les musiques tradition- nelles de ce pays, en particulier par les polyphonies vocales des Pygmées Aka.

Entré au CNRS en 1968, les méthodes d’expérimentation interactive qu’il a développées pour l’étude des polyphonies et des échelles musicales africaines lui ont valu la Médaille d’Argent du CNRS.

Ses recherches portent sur la systématique musicale des polyphonies d’Afrique centrale ainsi que sur l’organisation temporelle, la modélisation et les aspects cognitifs des musiques de l’oralité. Simha Arom s’est attaché à la mise au jour de systèmes musicaux implicites et à la manière dont une culture construit ses catégories cognitives telles qu'attestées à travers sa musique.

Simha Arom est directeur de recherche émérite au CNRS, membre-fondateur de la Société française d'ethnomusicologie, de la Société française d'analyse musicale, de la European Society for the Cognitive Sciences of Music (ESCOM) et du European Seminar in Ethnomusicology ; il est également membre de la Société française de musicologie et du Board of directors du projet The Universe of Music (UNESCO). Ses archives sonores ont été déposées en 2011 à la phonothèque de la Bibliothèque Nationale de France.

Ses publications comptent une dizaine d’ouvrages, plus de 100 articles, une trentaine de disques, plusieurs films et un CD-Rom. Son livre African Polyphony and Polyrhythm a obtenu en 1992 le « ASCAP Deems Taylor Award for Excellence in Music Literature ». Il est régulièrement invité dans diverses universités européennes et nord-américaines.

Nombre de compositeurs — parmi lesquels Luciano Berio, György Ligeti et Steve Reich — ont exploité dans leurs œuvres des procédés musicaux qu’il a mis au jour.

 

Bibliographie

  • La Fanfare de Bangui, Paris, Éditions La Découverte, 2009
  • La boîte à outils d'un ethnomusicologue, (textes réunis et préfacés par N. Fernando), Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 2008
  • Précis d'ethnomusicologie, (en collaboration avec F. Alvarez-Pereyre), Paris, CNRS Éditions, 2007
  • African Polyphony and Polyrhythm. Musical structure and methodology, Cambridge, Cambridge University Press, 1991, réédition en paperback en 2004
  • Polyphonies et Polyrythmies instrumentales d'Afrique Centrale. Structure et méthodologie, 2 vol., Paris : SELAF, 1985.

 

Discographie

  • Géorgie : Ensemble Basiani, polyphonies vocales profanes et sacrées (en collab. avec Polo Vallejo), Radio France, 2012.
  • Ligeti / Reich / Aka Pygmies. African Rhythms, 2003, TeldecClassics 8573 86584-21, 1 CD (en collaboration avec Pierre-Laurent Aimard).
  • Anthologie de la musique des Pygmées Aka (Centre-Afrique), Paris, Ocora 558 526/ 27/28, coffret de 3 disques 33 t. Enregistrements, notice, photos, 1978; réédité en 1988, Ocora C 559012/13, coffret de 2 CD.
  • Aka Pygmy Music, Philips 6586-016 (UNESCO, Musical Sources), disque 33 t. Enregistrements, notice, photos, 1973; réédité en 1994, Auvidis D 8054 AD 090 (UNESCO, Musics and Musicians of the World), 1 CD.
  • La Musique des Pygmées Ba-Benzélé, (en collaboration avec G. Dournon-Tau- relle), Bärenreiter-Musicaphon BM 30L2303, Collection UNESCO, Anthologie de la musique africaine, disque 33 t. Enregistrements, notice, photos, 1966.

Comments are closed.