Sébastien Miravete

Sébastien Miravète, docteur en philosophie, chargé de cours à l’Université Toulouse II, professeur des écoles, titulaire d’une licence de mathématiques et de sciences cognitives, doctorant en psychologie cognitive. Ses travaux portent actuellement sur l’histoire de la philosophie française contemporaine (Bergson, Simondon, Deleuze, Lyotard) et antique (Zénon, Platon, Aristote), la psychologie cognitive (acquisition du concept de nombre), la pédagogie Kaddouch, plus précisément sur les concepts de nombre, de création, et leur relation.


Bibliographie

  • Présentation, en collaboration avec Pierre Montebello, de La Pensée et le Mouvant de Bergson, Paris, GF-Flammarion, 2014.
  • « La signification bergsonienne de la vie : création ou amour, Spinoza ou Rousseau ? », dans Abiko, Shin, François, Arnaud & Riquier, Camille (dir.), Annales bergsoniennes VI, Paris, PUF, 2013
  • « Bergson et l'invention de la durée », dans Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, Paris, GF-Flammarion, 2013
  • « Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, chapitre II » dans Le temps vécu, Prépa S 2013-2014, Paris, GF-Flammarion, 2013
  • « La durée bergsonienne comme nombre spécial », dans Worms, Frédéric (dir.), Annales Bergsoniennes V, Paris, PUF, 2012
  • Kaddouch, Robert & Miravète, Sébastien, Des mimes et des murs, une nouvelle approche de l'enfant par la création, Mont de Marsan, Gruppen, 2012

 

Travaux

CONFÉRENCE , Université Toulouse le Mirail, 12 juillet 2012
Bergson, Jankélévitch : une opposition sur le concept de temps

Comments are closed.