Pierre Etaix

Pierre Étaix, originaire de Roanne, graphiste de formation, initiéà l’art du vitrail par le maître Théodore-Gérard Hanssen, construit essentiellement sa carrière autour du comique.
Il s’établit à Paris où il
vit d’illustration tout en se produisant dans les cabarets et music-halls, ainsi qu’au cirque avec le clown Nino. Il rencontre Jacques Tati en 1954 pour lequel il travaille durant 4 ans comme dessinateur et gagman à la préparation de son film Mon oncle, puis comme assistant-réalisateur sur le tournage. Il se produit avec son numéro de music-hall, en 1961, dans le spectacle de J. Tati, Jour de fête, à l’Olympia.
En 1961, il vient au cinéma en réalisant deux courts-métrages qu’il cosigne avec Jean-Claude Carrière.
Entre 1963 et 1970, il réalise cinq longs-métrages
(voir filmographie). Auteur et interprète du spectacle
À quoi on joue
en 1972 au théâtre Hébertot (Paris), il reçoit le prix de la Société des Auteurs. Après une
tournée au cirque Pinder, il prend la décision de fonder un an plus tard l’École Nationale de Cirque avec
sa femme
Annie Fratellini. Ils produisent leur duo clownesque sous leur propre chapiteau.
Auteur de nombreux ouvrages dont Le carton à Chapeaux, Dactylographismes,Stars Système et Croquis
de Jerry Lewis
, il signe en 1982 sa première pièce de théâtre, L’Âge de Monsieur est avancé, dont il
réalise, en 1987, une
adaptation télévisuelle et interprète le rôle principal avec, pour partenaires,
Nicole Calfan et Jean Carmet.
Il réalise, en 1989, le premier film de fiction en format Omnimax J’écris dans l’espace. Il a collaboré à la
sortie en
d.v.d de l’intégrale des courts-métrages de Buster Keaton, L’art de Buster Keaton. Il a récemment
fait paraître les ouvrages :
Les hommes de…, Criticons la caméra, Il faut appeler un clown un clown,
Karabistouilles,
ÉTAIX Pierre qui roule ménage sa monture, et avec le mathématicien Claude de Calan,
Le clown et le savant.

Fin 2007, Francis Ramirez et Christian Rolot publient Étaix dessine Tati,un ouvrage comportant plus de 700
dessins préparatoires de Pierre Étaix pour
le film de Jacques Tati Mon Oncle.
Fin 2007, Pierre Étaix fait don de l’ensemble de ses dessins à la Cinémathèque Française qui présentera
l’intégrale de cette collection lors d’une grande
exposition en 2009.
Décembre 2008, Pierre Étaix expose ses dessins sur le cirque au Musée en Herbe à Paris.
Il publiera au printemps 2009 un ouvrage « Textes et textes – Étaix » aux éditions du Cherche Midi.
En janvier 2010, il remonte sur les planches, avec son nouveau spectacle de music-hall Miousik Papillon, où
alliant musique et slapstick il réapparaît sous les
traits de Yoyo, à Bordeaux d’abord, puis à Lausanne et en
tournée en France.

Ses films ont fait l’objet d’un litige juridique qui a empêché jusqu’en 2010 leur distribution. Cet imbroglio est aujourd’hui terminé, et l’ensemble de ses longs métrages, restaurés, est désormais rendu au public,
notamment dans un
coffret DVD qui réunit ses oeuvres, « L’intégrale Pierre Étaix ».

 

Filmographie :


  • Rupture, Prix FIPRESCI à Mannheim 1961, Grand Prix du Festival Oberhausen 1961.
  • Heureux anniversaire, Grand Prix du Festival Oberhausen 1962, Prix Simone Dubreuilh à Mannheim 1962, OSCAR du meilleur court-métrage Hollywood 63, Meilleur Film de courtmétrage au British Film Academy de Londres 1963, Mention spéciale à la Semaine Internationale des Films à Vienne1963.
  • Le soupirant, Prix LOUIS DELLUC 1963, Prix du Film Comique Moscou 1963, Grand Prix du Festival International d’Acapulco 1963.
  • Yoyo, Sélection Française Cannes 1965, Grand Prix de la Jeunesse Cannes 1965, Grand Prix OCIC Festival International de Venise 1965.
  • Tant qu’on a la santé, Sirène d’argent au Festival International de Sorrente, Concha d’argent au Festival International de San Sebastian.
  • Le grand amour, Grand Prix du Cinéma Français, Prix de l’Office Catholoique au Festival de Cannes, Pris d’interprétation au Festival International de Panama.
  • Pays de Cocagne (1971)
  • En pleine forme (1965-1971)
     

Interprète au cinéma :

  • Pickpocket de R. Bresson (1959)
  • Le Voleur de Louis Malle (1967)
  • Les Clowns de F. Fellini (1970)
  • Sérieux Comme le Plaisir de Robert Benayoun (1975)
  • Max mon Amour de Nagisa Oshima (1986)
  • Nuit docile de Guy Gilles (1987)
  • Henri and June de P. Kaufman (1990)

 

 

 

 Vous pouvez découvrir ou revoir l'intégralité des films de Pierre Etaix   réunis dans ce coffret DVD! 

 


Comments are closed.