Pierre Déléage

Pierre Déléage est depuis 2008 chercheur au Laboratoire d’anthropologie sociale. Son travail consiste à élaborer de nouvelles idées, à leur trouver une forme d’expression adéquate et à en assurer une propagation raisonnable. Il a proposé une méthode de description des savoirs traditionnels fondée sur la prise en compte de leurs variations épistémologiques (Le Chant de l’anaconda, 2009). Il a ensuite testé une approche comparative populationnelle de phénomènes sociaux tels que les discours rituels ou les systèmes graphiques à sémiotique non linéaire (Transmission et stabilisation des chants rituels, 2012 ; Inventer l’écriture, 2013). En continuité avec ces positions théoriques, il accompagne depuis plusieurs années le travail de deux écrivains amérindiens, Alfonso García Téllez, Otomí de la Sierra Norte de Puebla (Mexique), et Mataliwa Kulijaman, Wayana de Guyane française.

Bibliographie
La folie arctique, Zones Sensibles, à paraître en avril 2017 ;
Lettres mortes. Essai d'anthropologie inversée, Fayard, à paraître en avril 2017 ;
Repartir de zéro, Paris, Éditions Mix, 2016 ;
Inventer l’écriture, Paris, Les Belles Lettres, Graphé, 2013 ;
Le chant de l’anaconda : l’apprentissage du chamanisme chez les Sharanahua, Nanterre, Société d’ethnologie, 2009.

pierredeleage.wordpress.com

Comments are closed.